Rechercher

La photo annuelle : une tradition "concept"

Dernière mise à jour : oct. 31

Pour des souvenirs d'une valeur inestimable...


Lorsque mon petit dernier, Elliot, a eu l'âge de tenir assis entre ses deux soeurs et d'accepter d'y rester quelques minutes le temps d'une photo, j'ai pu commencer à les prendre tous les trois en photos, ce qui était bien rare, à l'époque. Cette première photo où mes trois mouflets posent tous ensemble, plutôt sages, j'en étais si fière, que l'année suivante, j'ai décidé de la refaire. Au même endroit, assis sur les escaliers du patio de notre piscine, avec les mêmes habits. Sans le faire exprès, Anaïs s'est retrouvée quasiment dans la même position, de trois quart vers son frère. J'étais donc ravie d'avoir à peu près la même photo, à un an d'écart. D'une année à l'autre les changements ne sont pas énormes (ça dépend des années). Mais si je refaisais cette photo chaque année, je me disais que de voir l'évolution sur plusieurs années serait amusant. En 2016, 2017 et 2018, nous vivions au Canada, je reprenais donc la pose sur l'escalier de la piscine. Puis lorsqu'on a déménagé à Nice, je me souviens m'être dit, en faisant le tri dans les habits pour les cartons que j'emporterais en France, qu'il fallait absolument que j'embarque les ensembles de ''la photo annuelle'', même s'ils commençaient à devenir trop petits. À la fin de l'été, j'ai donc cherché un petit escalier mignon qui pourrait remplacer l'escalier habituel. Et j'ai trouvé, juste à côté de chez nous. Ils ont remis leurs vêtements étriqués ( j'ai quand même dû changer le t.shirt d'Elliot, mais j'en ai trouvé un presque pareil), et nous avons perpétué la tradition. Les changements commencent à devenir vraiment visibles, car cela fait donc le 6e été que nous faisons la fameuse photo sur les marches. Ils s'en amusent de plus en plus, d'ailleurs. L'année prochaine je devrais assurément changer de tenue pour les filles, heureusement qu'ils sont assis et non debout, sinon on verrait à quel point les vêtements sont serrés et courts... En faisant la toute première photo, je ne m'imaginais pas que cela deviendrait un rite annuel, qui, avec les années prend de plus en plus de valeur. Je me dis que quand ils seront adultes, ils auront un héritage précieux et unique.

Voici le résultat de cette belle tradition de 2016 à 2021 :












44 vues

Posts récents

Voir tout